Le renouveau du tour de France grâce à Julian ALAPHILIPPE

Cela faisait longtemps qu’on ne s’intéressait plus vraiment au tour de France, fini l’exubérance des victoires des années 80 avec Bernard Hinault, Laurent Fignon, Charly Mottet, JF Bernard ou Gilbert Duclos-Lassalle. Passée la folie de la fin des années 90 avec nos champions du monde inattendus et nos champions du maillot à pois de la controversée équipe Festina… Place était faite aux équipes préparées industriellement, sans âme, qui avançaient robotiquement vers la victoire (Us Postal et Sky).

Et puis il y eut le soleil éblouissant de cette édition 2019 du tour de France : Julian ALAPHILIPPE.

Le monde entier (il faut voir les commentaires dithyrambiques à l’étranger concernant le superbe talent et comportement du coureur Français : “you are a true hero” et bien d’autres) à redécouvert le tour de France grâce à Julian. C’est comme si le grand public et les suiveurs (Bernard Hinault semble à nouveau s’enthousiasmer, Poulidor est aux anges   et même le grand eddy merckx “il y a du Merckx chez Alaphilippe” ) étaient sortis d’une longue léthargie.

Ce gagneur, courageux, talentueux (n°1 mondial incontesté en 2019)  grâce à ses qualités de  meilleur puncheur du monde, aussi bon en côtés sèches, en sprint qu’en contre-la-montre et maintenant en tactique de course, à aussi épaté les téléspectateurs dans sa défense acharnée du maillot jaune, sa joie de vivre en dehors de la course, sa disponibilité pour le public et aussi ses morceaux de bravoure comme sa victoire dans le contre-la-montre à Pau et sa virtuosité à descendre les cols pour grapiller des secondes : Alaphilippe descent

Julian ALAPHILIPPE a été 14 jours en Jaune, gagné 2 étapes difficiles et surtout réveillé le coeur des Français qui n’attendait que de s’enthousiasmer pour quelqu’un ayant du panache, de la grinta, de la générosité et du talent. Nul doute que les enfants rêvent maintenant d’être “Alaphilippe” et que les ventes de vélos vont exploser. Tant mieux !

Il n’a pas gagné ? On s’en fiche ! Pour la 1ere fois depuis longtemps un sportif Français à réveillé le coeur anesthésié de la France et c’est la plus belle des victoires. Car ce Julian Alaphilippe est à l’image de la véritable France : l’intelligence, le panache, l’imprévisibilité et le talent. Le modeste qui peut jouer dans la cour des plus grands quand il en a envie. Un mousquetaire que le public n’est pas près de lâcher chaque année, au mois de Juillet, sur le tour…

Seul bémol, lors de sa dernière interview à la TV il a déclaré qu’il ne changerait pas son chemin de carrière et donc qu’il ne ferait pas une préparation spécifique pour le prochain tour de France : or on sait que cela lui a manqué ainsi que d’avoir une équipe de grimpeur-rouleurs autour de lui… Cela va donc en décevoir beaucoup car on le voit tous gagner le tour de France prochainement. Les espoirs sont si grands après le festival qu’il nous a donné… Tant pis, le chevalier ALAPHILIPPE sera toujours notre monture et où il ira on le suivra.

Merci mon p’tit bonhomme pour ce que tu nous as fait en ce mois de juillet 2019 !



et une superbe video-hommage au vainqueur de ce tour de France (pour la plupart des spectateurs) car le maillot jaune lui va s’y bien :