Petite histoire De La Naissance Du Tennis

On pourrait bien dire du tennis qu’il a été inventé par les Français et non par les Anglais. C’est en partie vrai si l’on se souvient que le tennis actuel n’est rien d’autre qu’une variante du jeu de paume d’autrefois.

Le jeu de paume est né il y a plus d’un millénaire et jouissait d’une bonne popularité en France essentiellement parmi l’aristocratie. Le jeu de paume se jouait, comme l’indique son nom, avec la paume de la main, mais le principe était exactement le même que celui du tennis actuel, à savoir que deux adversaires ou plus devaient se renvoyer une balle qui était appelée éteuf. Bien entendu cela se faisait au-dessus d’un filet. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est une guerre qui a contribué à populariser ce jeu en dehors de la France.

Lors de la bataille d’Azincourt, Charles Ier d’Orleans, duc d’Orleans, a été fait prisonnier par les Anglais. Le prince était un grand amateur du jeu de paume puisqu’il y jouait tous les jours. Vu que les Anglais ont gardé le prince captif pendant 25 ans, ils ont largement eu le temps de s’adapter au jeu.

La version moderne du jeu de paume, le tennis est apparu entre 1858 et 1870. Il est important de souligner que le jeu de paume à cette époque se jouait aussi avec des raquettes. On doit en partie le tennis au major Harry Gem qui décida de pratiquer le jeu en plein air sur sa pelouse.

En 1863 un autre major Walter Clopton Wingfield décide d’établir clairement les limites d’un terrain de jeu pour se livrer à la même activité. Jusque-là, les balles employées lors du jeu ne rebondissaient pas. La découverte du caoutchouc change la donne et permet désormais de faire des balles qui rebondissent : et voilà, le tennis est né !

Le major Walter Clopton Wingfield, homme d’affaire particulièrement intelligent, décide de commercialiser ce qu’il qualifie de « nouveau jeu » et auquel il donne le nom de « Sphairistike ». En fait, il ne s’agit que du bon jeu de paume avec des balles en caoutchouc qui ont la faculté de rebondir. Cette idée pour le moins géniale lui permet, par ailleurs, d’entrer dans la légende comme étant l’inventeur d’un sport qu’il n’a en réalité jamais inventé : le tennis. Pour aller plis loin voir les origines du tennis sur ilosport