Les sports d’eau vive ont le vent en poupe

En 2018, après un mois de juillet mitigé, le mois d’août a fait le plein de touristes y compris dans les activités de pleine nature et de sports d’eau vive comme le rafting, le kayak ou autre air-boat.

eaux vives foix

Le stade d’eau vive de Foix (site du Rebech) réputé pour son bassin naturel qui a accueilli en 2010 les championnats du monde junior, est un site idéal pour pratiquer ces activités de pleine nature, riches en sensations fortes.

Foix Canoë Kayak Eaux Vives propose pendant la période estivale des activités touristiques : rafting, kayaks gonflables ou bateaux gonflables jusqu’à huit personnes sur des circuits qui peuvent durer trois heures (embarquement à Garrabet jusqu’au Rebech). Tout cela dans un cours d’eau naturel, pas loin des piscines naturelles sous la roche et loin des piscines des particuliers et leurs systèmes de traitement de l’eau et de filtration comme le filtre à sable

Une traversée en osmose avec la nature donc, la rivière mais également la faune des berges encore très sauvages.

Le passage du Pont du Diable est un grand moment d’émotion et le circuit se termine en beauté avec le passage des rapides (de classe 3), un peu technique certes mais c’est tellement bon pour l’adrénaline!

Il existe aussi pour les moins téméraires un parcours «découverte» au départ de Ferrières, arrivée à Foix avec un petit rapide pour se mettre dans l’ambiance.

Pour toutes les options «tourisme» proposées par le club, des moniteurs sont là pour l’encadrement mais les sensations sont garanties.

Rémi, le permanent du club, accueillait aujourd’hui un groupe d’une vingtaine de salariés d’une entreprise toulousaine en stage de «cohésion» avant de reprendre le boulot la semaine prochaine : «c’est une journée rafting pour travailler l’esprit de groupe car à 8 sur un bateau il faut ramer dans le même sens pour avancer, travailler sur l’entente, créer de l’émotion tous ces éléments qui vont porter l’entreprise jusqu’en décembre, date du prochain challenge […] Il faut encourager tous les entrepreneurs qui travaillent pour le tourisme en Ariège (à côté du cyclotourisme par exemple) et créent de la valeur ajoutée à notre département»

Un sport agréable mais directement influencé par la météo  : «on a bien marché en août il y avait un bon niveau d’eau suite aux pluies printanières et on peut avoir encore de belles journées en septembre»

A la rentrée, les activités club reprennent pour tous les licenciés (kayak rigide) le mercredi et le samedi après midi, l’école de pagaie avec un créneau pour les adultes.

Le kayak vogue encore sur la vague des championnats du monde : «le site est remarquable et ces épreuves très médiatisées nous ont fait de la publicité et ont incité les gens à pratiquer»

Prochaines compétions dans le stade d’eau vive du Rebech : le 6 novembre la sélection régionale et en avril 2019 le championnat de France n1 slalom.