Coupe du monde Fifa : le brésil se relance

Après sa défaite lors de sa sortie initiale, le Brésil a repris un peu du poil de la bête en dominant le Honduras (2-1). Les Auriverde se relancent pour la qualification.

La pression, le Brésil connait ça. Dos au mur après son premier match complètement manqué face au Mali, la Seleçao s’est ressaisie lors de sa deuxième sortie dans cette Coupe du Monde face au Honduras. Les protégés de Scolari n’’ont pas encore atteint le niveau où ils devraient être, mais ils ont réalisé ce qu’on attendait d’eux, à savoir conquérir les trois points de la victoire. Un but d’’Alexandre Pato, inscrit dès le début du match, a permet aux Auriverde de se faciliter un peu la tâche et l’’emporter, au final, sur le score de 2 buts à 1. Avec ce résultat, les organisateurs du Mondial retrouvent le moral, en même temps qu’ils reviennent dans la course à la qualification pour le prochain tour. Pour le Honduras, c’’est une défaite qui n’’a rien de déshonorant, d’autant plus qu’’ils restent bien calés au classement de ce Groupe A.

La Seleçao avance à petits pas

Il y a une semaine lors du match d’ouverture, le Brésil a failli dans tous les domaines. Cette fois, la copie a été beaucoup moins pale. Conscients du devoir qui était le leur, Robinho et ses coéquipiers ont entamé la partie tambour battant et ils en ont été récompensés dès la 5e minute du jeu. A la suite d’’un long dégagement de Julio Cesar, Ramires transmettait un ballon sur un plateau à Pato et ce dernier ne s’’est pas privé pour le convertir en but. D’une frappe chirurgicale, il a envoyé le cuir au fond des filets de Valladares. Ca faisait 1-0 et ça aurait pu en faire deux dès les instants suivants si Robinho était parvenu à cadrer son puissant tir de 20 mètres. Ce n’’était pas le cas, mais, sur son banc, le sélectionneur  avait de quoi être rassuré par rapport au rendement et l’’état d’’esprit affiché par ses poulains.

Sur la défensive en début de rencontre, le Honduras a ensuite commencé à gagner en confiance. Les vainqueurs de la Gold Cup 2010 ont cherché à prendre quelques risques en évoluant plus haut sur le terrain. Leur jeu s’’en est amélioré, mais ce ne fut pas sans frais. A la 57e minute de jeu, ils se firent surprendre à la suite d’’un ballon perdu dans leur moitié de terrain. Ganso portait le score à 2-0 suite à une remise en retrait de Robinho. Avec deux buts de retard, les Nord-Américains n’’avaient alors plus rien à perdre et c’’est alors qu’’ils ont joué leur va-tout. Ce fut payant, mais à une seule reprise, lorsque David Suazo réduisait le score à la 63e d’une frappe du plat du pied. Pour le reste, toutes leurs tentatives ont été vouées à l’échec, comme celles d’’Espinoza, Alvarez ou encore Nunez. Bien heureux de voir sa Seleçao se remettre sur les bons rails, ce n’’est pas le public brésilien qui s’’en plaindra.